Ti-chimen Les Salines, sentier ou mini «Koh-Lanta»?, Chris LA

Tout avait pourtant si bien commencé…

Un samedi matin, un peu avant 7h, sur le parking face à l’église Sainte Thérèse de Montjoly, des aventuriers s’étaient donnés rendez-vous pour une marche bienfaisante au sentier des Salines.

Le temps était un peu couvert mais rien…non RIEN, je vous l’assure 🙂 ….ne pouvait prédire ce qui allait se passer…

Épreuves…Parlez-moi des épreuves…Parlez-m’en !

Oui, oui, j’y viens mais avant prenez une bonne respiration et détendez-vous…c’est fait 🙂 !

Épreuve n°1 : L’horaire

Eh oui, 7h du matin c’est un peu tôt et certains aventuriers ont pris leur temps (Lucette et Davina) mettant à douce épreuve les nerfs des autres (Maxime, Jacqueline, Christiane -notre invitée- et Christine). Je vous rassure, juste quelques minutes de retard MAIS gare aux futurs retardataires…ils devront offrir le petit déjeuner au groupe !

Épreuve n°2 : Le point de départ

Vous l’aurez compris, notre joli groupe d’aventuriers ne comptait qu’un valeureux et courageux homme (Maxime) qui a eu l’idée inattendue de débuter la marche …vous ne devinez pas où ? Au point de rassemblement, bien sûr ! Vous vous rappelez ? Oui ? Non ? Alors voir au début du texte, please 🙂 .

Épreuve n°3 : La météo

Le parcours ayant légèrement changé, la route fut plus longue. Normale, me direz-vous. Mais qu’est ce qui les attendait un peu plus loin…non…si…imaginez un peu…plage en vue, ciel légèrement chargé…vent…vous commencez à comprendre ? Il eut d’abord quelques petites gouttes. Nos vaillants aventuriers y croyaient encore…. « Mais, non ! Ça ira…ce ne sont que quelques petites gouttes de rien du tout »…Pardon !?!… Vous voyez lorsque par surprise, vous recevez un seau d’eau sur la tête, eh bien là, c’était pareil, en version améliorée ! N’écoutant que son courage notre valeureux Maxime se dirigea à grande vitesse, suivi de près par ces dames…où, vous demandez-vous ? Rappelez-vous, rue, quartier résidentiel, plage en vue… sous un arbre : un superbe Amandier aux branches suffisamment larges pour les accueillir tous. Je sais à quoi vous pensez mais non il n’y a pas eu d’éclairs ce jour-là !

Épreuve n°4 : La végétation

Eh oui, en raison d’un entretien incertain, la nature avait repris ses droits. Par-ci, par-là, des branchages, de hautes herbes…et un impressionnant cocotier couché en plein milieu du sentier. Ces dames se croyant suffisamment fortes pour franchir l’obstacle, durent toutefois accepter la galanterie de notre chevalier servant – Maxime – qui les bras tendus, les aida à poursuivre le parcours. Merci Maxime !

Épreuve n°5 : Les baskets rebelles

Nos vaillants aventuriers eurent à déplorer un petit incident…. En effet, sur le chemin, la pluie, l’humidité, le sable eurent raison de la semelle d’une des baskets de Lucette. A votre avis qui est venu à son secours ? …Maxime, évidemment. N’écoutant que son courage, notre secouriste du jour, s’agenouilla devant la belle, prit les lianes de plage à disposition et lui fit un superbe bandage. Ces dames étaient admiratives devant ce sauvetage en règle. Quel homme ce Maxime, il sait décidément tout faire. Je ne vous cache pas, toutefois, que l’attelle de fortune finit par lâcher un peu plus tard, la semelle quittant par la même occasion la chaussure. Idem, pour Davina mais elle n’eut pas droit au même traitement de faveur (ses chaussures tenaient encore la route 🙂 !).

Épreuve n°6 : Les photos imaginaires

Eh oui, une aventurière (Christine) a cru prendre des photos de cette folle épopée. Mais erreur humaine ou épreuves des Salines….RIEN sur l’appareil. Toutefois, qui est venu à la rescousse ? Super Maxime, bien sûr ! Que de belles photos souvenirs 🙂 merci Maxime ! Et merci à toi aussi Davina.

Épreuve n°7 : Les petits bobos

Un très gros bisou à Christiane qui sans se plaindre a fait preuve de force, détermination et courage en terminant le parcours malgré de petites blessures à l’arrière-pied, liées aux frottements de grains de sable humide dans ses chaussures. Qu’on se rassure, après l’effort et les baskets retirées, ça va beaucoup mieux.

Conclusion : des épreuves pleines de récompenses

Après tout cela, vous vous dites…oh là là ! ça dû être horrible. Alors là, pas du tout. C’était un vrai moment de retrouvaille (gros bisou à Jacqueline ancienne collègue maintenant à la retraite et qui en profite bien 🙂 ), de partage, de bien-être, de fun, de frayeur, de franche rigolade… et tout ça, tout du long, dans la bonne humeur et dans un cadre que vous ne verrez qu’en Guyane. C’était magique, sportif, irréaliste et conviviale. Notre invitée a adoré l’ambiance générale du groupe et compte revenir.

Le sentier des Salines, c’était TOP, humide, sauvage mais topissime. C’était notre mini Koh-Lanta. Toutefois, les meilleures choses ont une fin…c’est pourquoi nos braves aventuriers ont décidé de RETIRER du planning ce parcours 🙂 .

 

Chris LA

Auteur Guyanais

Chris LA

Je suis un auteur qui s'inspire du vivant pour écrire sur le merveilleux. Que cela soit triste ou heureux, l'important étant de choisir ce qui à un instant donné nous fait vibrer. Vous l'aurez compris, j'aime la nature, rire et me détendre...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.