Vies et pâtes à modeler

Parlons pâte à modeler !

 

Vous savez … cette matière que nous prenions plaisir à manipuler étant enfant pour façonner, inventer, recréer ce nous pouvions imaginer. Il pouvait ressortir de son usage des formes inédites, des personnages, des objets, et que sais-je encore. Sans complexe, nous pouvions alors concevoir toutes les formes que nous souhaitions. Nous prenions d’ailleurs tout autant plaisir à les défaire. L’important était alors de toujours être en mesure de former du nouveau à partir de cette fameuse pâte ou de ses restes. Oui, car nous n’hésitions pas à nous débarrasser progressivement de ces petits bouts qui se collaient à nos mains et nous semblaient ne plus être utiles. 

Aujourd’hui, s’il me fallait choisir trois mots pour définir la pâte à modeler, je dirais :

Jeu, création et adaptation.

Compte tenu de la joie que nous pouvions éprouver lorsque nous manipulions cette pâte, je pense que l’association de ces 3 termes a probablement quelque chose de MAGIQUE.

… et si nous laissions place au jeu, à la création et à l’adaptation dans nos vies éprouverions-nous cette même joie ?

 

Autorisons-nous à ÊTRE !

 

Il est vrai qu’il est communément admis que le jeu appartient à l’univers des petits.

Mais, vivre n’est ce pas apprendre à être toujours plus Soi !

Le jeu, tant qu’il résulte d’une pratique saine ne pouvant nuire à qui que ce soit, s’avère être un élément pouvant permettre de passer d’agréables moments, et même de refaire surface dans des moments difficiles, de rire et aussi de s’épanouir. Alors, pourquoi choisir de penser qu’il ne serait réservé qu’aux enfants ? Il en est de même de la création. Combien parmi nous ne rêvent pas de mener leur vie comme ils/elles l’entendent sans avoir à être constamment dans la reproduction de normes … souvent incomprises en plus ? Nous avons tous en Nous un quelque chose de purement original qui ne demande qu’à pouvoir sortir afin de nous permettre d’Être. Nous souhaitons tous nous défaire des prêts-à-penser et manifester pleinement notre présence au monde. L’adaptation, est le principe même qui permet à la vie de se perpétuer. Il nous permet de faire face à toutes situations et de trouver les portes de sortie nécessaires afin de ne pas nous noyer dans l’indicible.

Nous avons tous besoin de nous affirmer.

 

Modelons notre réel !

 

Libérons-nous des idées et situations futiles qui nous compliquent l’existence ! Créons ! Jouons ! Accordons-nous ce petit peu de liberté qui nous permet justement d’être NOUS.

On aura beau dire, au fond, dans la vie, c’est ce à quoi nous aspirons TOUS.

Notre lot quotidien devrait-il simplement être de faire sans cesse face à des épreuves, à l’adversité, à de la souffrance ? Sûrement pas !

N’oublions pas qu’un maximum de bonheur ne nous fera absolument aucun mal.

Pour cela, il nous faut apprendre à choisir d’être heureux/se, même s’il est vrai que ce n’est bien sûr pas toujours facile.

Retenons cette fameuse formule qui pourrait nous aider :

Jeu, création et adaptation.

3 mots … 3 clés à conserver afin de nous ouvrir les portes de Nous-mêmes et Être pleinement celle ou celui que nous choisirons d’Être à chaque instant.

Syanséka

Originaire de Guadeloupe, j’aime observer le réel et partager le fruit des lectures qu’il se plaît à m’offrir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.