TI-CHIMEN MONTABO, sentier qui unit l’être à la Nature, Chris LA

Par un petit matin légèrement pluvieux, le ciel s’illuminait lentement d’un bel éclat gris bleu.

Christiane, Willy – notre invité, Joëlle, Christine et Davina comme convenu se retrouvèrent à 7h sur le parking du sentier de MONTABO.

La vue et le cadre étaient déjà un enchantement qui laissait présager de belles choses à venir même si personne ne s’attendait à les vivre ainsi.

Que pouvait bien réserver ce jour aux allures féériques…          

UNION.

C’est le mot qui me vient – en plus de beaucoup d’autres 🙂 – pour résumer un aussi beau voyage.

Union de plusieurs âmes, venues un dimanche matin par un temps peu convaincant pour se retrouver sur un parcours qui fut aussi beau que Fabuleux.

Union à la terre – Mère Nourricière dévoilée en cette forêt primaire – vécue sur tout le sentier par un geste aussi simple qu’inattendu : pieds nus.

Willy adepte du DJOKAN – art martial très connu de la Guyane – surpris toutes ces dames par son audace, son naturel, sa simplicité et son bon sens.

Quelle meilleure façon de vivre l’instant en pleine conscience de Mère Nature !

C’est ainsi qu’il ouvrit la marche avec assurance et bienveillance.

Ces dames ne pouvaient que se sentir en parfaite sécurité et apprécier d’autant plus l’instant qui défilait serein, doucement.

Union de cœur à cœur d’une mère et son fils (Christiane et Willy) au sein d’une nature sauvage et à la fois accueillante. Ecrin de ce lien rythmé par le souffle d’une réelle confiance et d’une entente très touchante. Vous avez beaucoup de chance ! 🙂

Union du corps et de l’esprit par la respiration et la circulation des énergies vitales permettant de ressentir son corps dans un espace plein de vie et d’histoire.

Plusieurs arrêts mineurs furent nécessaires afin de prendre le temps de respirer lentement, profondément et d’apprivoiser les nouvelles sensations d’un corps qui s’éveille, laissé jadis en sommeil.

Pour comprendre cette nature, rien de plus simple que d’être à son écoute, attentif aux odeurs, aux couleurs, aux éléments en expansion.

En ce sens cette activité prenait tout son sens – de l’air, enfin ! – oui, il en fallait et chacun à travers son expérience personnelle a pu s’en abreuver sans réserve.

MONTABO, parcours de la tranquillité, de l’apaisement, du retour aux sources, à soi.

Sentier magnifique, féérique, d’une belle nature qui se dévoile aisément, librement.

Parcours qui fut aussi facile que rapide mais demandant beaucoup d’efforts, de présence au corps, passage obligé d’une respiration consciente et profonde.

Harmonie entre l’homme et la nature, la nature et l’âme, l’âme et le cœur, le cœur et la terre.

Des couleurs simples et omniprésentes, douces et graciles.

Un vert lumineux et dominant, un brun subtil et présent, un orange doux et ouvrant la voie vers soi.

Sourire intérieur constant, âme lumineuse, cœur apaisé.

Union dans l’effort, entraide, soutien moral ou visuel.

Harmonie chantante d’une légèreté subliminale qui prend totalement la place en soi, pour soi.

Une marche lente, imposée par les reliefs d’un sentier qui se veut généreux et offrant quelques bains de pieds boueux d’une douceur infinie, n’est-ce pas Christiane 🙂 !

Davina ayant fait très attention du haut de sa grande expérience sur Loyola 🙂

Effort physique réel, toujours constant mais bienfaisant.

De temps à autre, le bruit chaloupé de l’eau nous parvenait avec cette invitation au voyage vers d’autres rivages imaginaires.

Simplicité, bien-être, harmonie, douceur, retour aux sources, à soi, en nous.

Amour de l’instant, amour de nos poumons, amour de nos veines, amour d’une énergie nouvelle, en nous, venant de l’air qu’il nous faut accueillir par une bonne respiration, vivifiante, tonifiante soutenant l’effort pas toujours agréable mais fort salutaire.

Un gros bisou 🙂 à Christiane et Joëlle qui ont – malgré quelques désagréments – persévéré dans cet effort.

Présence cachée d’un agouti par-là, un escargot qui passe ici, un champignon au chapeau magique, une aigrette neigeuse qui pose là-bas, une autre en bleue se nourrissant non loin…

Une nature à portée de main. Essence de vie et de chaleur.

Un Chi (une énergie) en expression libre et parfaite sortant le corps de la domination d’un mental trop souvent en réflexion.

Souffle léger du vent par un grand bol d’air frais sur un parcours poétique, lyrique, féérique…

Un grand merci à tous pour ce moment merveilleux vécu ensemble.

Quel que fût le temps, l’instant fut à nous, ne dépendant que de nous pour en faire ce que nous voulions.

Et de l’air 🙂 fut un moyen simple et efficace de s’en convaincre.

 

Chris LA

Auteur Guyanais

Chris LA

Je suis un auteur qui s'inspire du vivant pour écrire sur le merveilleux. Que cela soit triste ou heureux, l'important étant de choisir ce qui à un instant donné nous fait vibrer. Vous l'aurez compris, j'aime la nature, rire et me détendre...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.