Ti-chimen Loyola, sentier des 3 mousquetaires, Chris LA

Eh oui, non pas une ou deux mais TROIS courageuses et dynamiques aventurières répondirent à l’appel du sentier Loyola par un temps… FOR MID ABLE.

Vêtues de leur K-way, elles n’hésitèrent pas à laisser leur véhicule au lieu de rassemblement (parking du Baba au rhum) et à braver la pluie, le vent et sans doute la neige si cela avait été le cas  🙂

D’entrée de jeu, les tennis de ces dames eurent à affronter – à arme inégale – la boue, sur tout le parcours et d’énormes flaques d’eau à perte de vue.

Les bottes auraient été de circonstance mais marche-t-on avec des bottes ?!

A côté de Loyola, le Rorota était un jeu d’enfant… c’est peu dire !

Les adversaires furent nombreux mais le plus redoutable ET le plus insistant fut…

Le moustique !

Eh oui, une nuée d’énormes moustiques comme on en voit qu’en forêt…

D’abord surprises voir improvisant une danse incertaine, ces dames comprirent que pour avoir le dessus, il fallait une offensive : le Kung Fu Mous Tic était né.

Pour le pratiquer, il suffit de marcher énergiquement et frapper en même temps dans le vif !

S’arrêter et le risque d’être inondé de moustiques est plus qu’imminent.

Marcher est donc une question de vie ou de piqûres 🙂

Dans cette fuite en avant, nos aventurières étaient, de plus en plus, ralenties par une nature dominante et non domptée. Elles finirent dans un champ de maïs, bananes et autres fruits et légumes du terroir.

N’était-il pas étonnant de trouver un abattis sur le sentier ?

Oui, peut-être mais avançons quand même, après tout, on voit bien le tracé d’un chemin ?!

Mais très vite, plus de chemin, juste l’abattis à perte de vue…

Il faut revenir sur nos pas… Vraiment ?

Si si, terminus Loyola ! Quel drôle de sentier ?!

Déçues nos aventurières firent demi-tour.

A peine une heure de marche ! On aurait pu espérer mieux pour nos mousquetaires…

Tiens donc, un autre être humain sur ce parcours esseulé…

Monsieur, sommes-nous bien sur le sentier Loyola (la question qui tue) ?

Non mesdames, faut redescendre un peu plus bas et prendre sur votre droite.

Eh oui, nos aventurières même à Trois s’étaient trompées de voie…

De retour sur le sentier Loyola, nos mousquetaires reprirent du poil de la bête et du baume au cœur. Elles vont encore pouvoir faire durer le PLAISIR

Mais qui chute ? Une fois, deux fois, trois fois… je perds le compte ! Il faut dire qu’en pareil temps (pluie, boue, moustiques 🙂 ) ça ne rigole pas ! la prudence était donc de mise…

Vous aimeriez bien savoir qui ! Fallait venir pour le voir 🙂

L’une d’entre-elles fut même touchée par le syndrome de : « Attention… c’est bon ! »

Elles qui voulaient du sentier, elles ont en eu au point de préférer faire le retour… par la route… Si si !

Sans tergiverser, la route fut prise d’assaut… de la route des plages vers… le Baba au rhum !

Mes aïeuls ! après la gadoue… le sprint du retour…

Loyola une fois mais pas deux 🙂 ça se comprend lorsqu’on a essayé comme elles ont essayé !

Pour un temps pluvieux, nos dames eurent très chaud et pas qu’un peu mais quelle ne fut pas leur joie de revenir à bon port 🙂

Marcher ça fait du bien et lorsque ça se termine aussi !

Surtout après un effort pareil par pareil temps !

Ne vous y trompez pas, elles ont adoré… faut bien aimer ça pour le faire 🙂 !

Elles comptent bien récidiver ce week-end… sur un autre sentier ! 🙂

A nos trois mousquetaires, Davina, Christine et Christiane – une pour toutes et toutes pour une !

 

Chris LA

Auteur Guyanais

Chris LA

Je suis un auteur qui s'inspire du vivant pour écrire sur le merveilleux. Que cela soit triste ou heureux, l'important étant de choisir ce qui à un instant donné nous fait vibrer. Vous l'aurez compris, j'aime la nature, rire et me détendre...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.